Villabé-vue-avion-smallLa commune de Villané est située à trente et un kilomètres au sud-est de Paris, à l'est du département de l’Essonne, en région Île-de-France.

Le territoire communal se situe à l’extrême est du plateau du Hurepoix et est délimité au sud et à l'est par le dernier méandre de la rivière Essonne avant sa confluence avec la Seine.

La commune est répartie sur les bords du plateau du Hurepoix et s’étage entre une altitude maximale de 89 mètres sur un coteau au lieu-dit Les 44 arpents, au nord-ouest du territoire, et une altitude minimale de 40 mètres au nord-est, au creux du cirque de l'Essonne à proximité du hameau de la Petite-Nacelle.

Le plateau de Villabé, autrefois espace agricole voué à la culture céréalière, occupe tout le quart nord-ouest du territoire. De grandes zones commerciales et logistiques ont, depuis les années 1990, remplacé peu à peu les parcelles de blé, de pommes de terre et de betteraves.

Les coteaux qui descendent lentement vers l'Essonne ont, de part leur exposition au sud et à l'est, autrefois été occupés par des vignobles disparus à la fin XIXe siècle victimes du phylloxéra. C'est sur un de ces coteaux que le village historique s'est établi, au nord-est, à l’abri des vents d'ouest.

Le bourg s'est progressivement étendu sur l'ensemble des coteaux orientaux pour finalement en occuper tout l'espace à l'exception notable au nord-est d'un large vallon, connu sous le nom de cirque de l'Essonne, formé par l'élargissement du bassin de la rivière en cet endroit et le rapprochement du plateau en direction de la Seine.

La vallée de l'Essonne, quant à elle, reste une zone humide préservée. La rivière, dont le débit régulier a permis l'installation de moulins à eau, d'abord pour la minoterie puis pour entrainer les machines des manufactures qui se sont installées à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle aux hameaux d'Ormoy et de Moulin-Galant.

Ce sont ces manufactures qui ont influencé l'essor économique de la commune pendant la Révolution industrielle. Le village de Villabé, d'abord marqué par l'agriculture et la viticulture jusqu’au XVIIIe siècle, puis par l’industrie papetière de la famille Darblay au XIXe siècle, connait depuis cette époque une croissance démographique lente et régulière, portée par les grandes infrastructures de transports et de services développées sur son territoire.

En 2017, Villabé est une commune aux confins de l’urbanisation de l’agglomération d’Évry-Corbeil-Essonnes, riche d’un pôle logistique et commercial important et d’un patrimoine naturel préservé dans les marais de la basse vallée de l’Essonne.

Ses habitants sont appelés les Villabéens. En 2014, la population de la commune était de 5 380 habitants.

Source Wikipedia

Double flechePlans de la commune avec Google Maps © et avec OpenStreetMap ©

Double flecheChiffres clés de l'INSEE sur Villabé (données au 01/01/2011, mises à jour le 28 juin 2012, www.insee.fr)

- Vue aérienne de Villabé en 2016 -
Vue aérienne de VillabéCliquez sur l'image pour l'agrandir

Crédit : Pôle SIG - Grand Paris Sud  Seine-Essonne-Sénart

- Vue aérienne de Villabé en 1999 -
Vue aérienne de VillabéCliquez sur l'image pour l'agrandir

Crédit : IGN 1999 - Autorisation de publication