Laurence Boursin, brillante universitaire spécialiste du XVIIe siècle et Stéphanie de Scudéry, descendante de Madeleine de Scudéry, illustre figure du mouvement littéraire précieux du même siècle, se rencontrent pour mener une conférence sur les salons précieux. Leur différente conception du sujet va les mener à vivre des situations surprenantes, cocasses, voir ridicules.
Deux regards sur le sujet de la préciosité s'opposent : l'un, esthétique, serait plutôt celui du corps, de la forme ou du « superflu » tandis que l'autre, politique, serait celui de l'esprit, du fond et de la revendication « féministe ». Ces deux points de vue sont défendus par deux femmes.
Il y aurait d'un côté une précieuse ridicule, de l'autre une femme savante.
Entrée libre, réservation conseillée au 06 84 34 79 43

 

En partenariat avec la médiathèque de Villabé.